Recevoir la Newsletter
» Cohésion Sociale

Mode d'emploi de la « Cohésion sociale » dans la Région de Bruxelles-Capitale

Depuis le 1er janvier 2006, la Commission communautaire française de la Région Bruxelles-Capitale ( COCOF ) s'est dotée d'un décret relatif à la Cohésion sociale. Comment fonctionne ce décret ? A qui s'adresse-t-il ?

 

La politique de cohésion sociale vise à lutter contre toute forme de discrimination et d'exclusion sociale par le développement d'initiatives en faveur de l'intégration sociale des plus fragilisés, du dialogue interculturel et de la cohabitation harmonieuse des différentes communautés locales.

 

 

DES QUARTIERS PRIORITAIRES

 

Des quartiers ont été recensés dans treize communes, sélectionnées sur base des difficultés sociales rencontrées par leur population et des espaces prioritaires tels que définis par le Plan Régional de Développement ( EDRLR ). Il s'agit des communes d'Anderlecht, d'Auderghem, de Bruxelles-Ville, d'Etterbeek, d'Evere, de Forest, d'Ixelles, de Jette, de Koekelberg, de Molenbeek-Saint-Jean, de Saint-Gilles, de Saint-Josse-ten-Noode et de Schaerbeek. Chaque commune se voit allouer une dotation en fonction des indices de fragilités socio-économiques.

 

LA CONCERTATION LOCALE

 

Suite à un appel à projets, le montant de cette dotation est alors réparti entre les projets introduits par les associations locales. La sélection des projets et la répartition budgétaire dont l'objet d'une concertation entre la commune, les associations et la Commission communautaire française. La signature d'un contrat communal de Cohésion sociale vient sceller le partenariat entre ces trois acteurs pour une durée de cinq ans.

 

Pour veiller au bon développement du programme communal, chaque commune éligible est invitée à mettre en place une Coordination locale. Celle-ci joue le rôle d'interface entre le Collège de la Commission communautaire française, la commune et les associations subsidiées.

 

A côté des treize contrats communaux, le décret permet le financement de projets régionaux qui, par le biais d'actions transversales, dépassent l'échelon communal.

 

LES PRIORITES DU QUINQUENNAT 2016-2020

 

Le Collège de la Commission communautaire française a fixé trois priorités :

 

  • Le soutien et l'accompagnement scolaires : dans une dynamique de complémentarité avec les écoles et en lien permanent avec le milieu de vie de l'enfant et de l'adolescent;

  • L'alphabétisation et l'apprentissage du français pour adultes peu ou non scolarisés : les actions d'alphabétisation et d'apprentissage du français s'appuient sur des pédagogies émancipatrices et interculturelles développées dans une approche collective et participative;

     

  • la citoyenneté interculturelle

 

  • le « vivre ensemble »

 

Plus d'infos? Visitez le site de la COCOF

 

Journée Multiculturelle "Drépano cy t'ose"
24-06-2017

A l'occasion de la Journée Mondiale et de la sensibilisation à la ...
Lire plus
La Chorale Kubica fait concert!
18-06-2017

Venez nombreux assister au concert de la Chorale Kubica le dimanche 18 juin.  
Lire plus
Séance d'information " Mission d'accueil de Lire&Ecrire
12-06-2017


Lire plus
Exposition du Centre alpha d'Anderlecht
01-06-2017

Tout au long de cette année scolaire, les apprenants du Centre alpha d'Anderlecht se sont...
Lire plus
Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Plan du Site | Contact
Development webC.be